Appel à Bénévoles – Argentomagus 2018

Appel à bénévoles pour la fouilles du temple 4 et du bâtiment dit « domus de Quintus Sergius Macrinus » à Argentomagus (Saint-Marcel, 36).

Par Simon Girond, Docteur en Archéologie de l’Université́ Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Chercheur associé à l’UMR 7041 ArScAn et à l’UMR 5608 TRACES (Responsable d’opération à ÉVEHA – Études et valorisations archéologiques)

Avec le soutien de l’ASSAAM – Association pour la Sauvegarde du Site Archéologique d’Argentomagus et Amis du Musée

Le projet correspond à l’étude des vestiges antiques du temple 4 et du bâtiment interprété comme la “domus de Quintus Sergius Macrinus”, implantés tous deux dans le même îlot du centre urbain d’Argentomagus. Il s’agit de la poursuite de fouilles menées entre 2004 et 2009.

Ce nouveau projet scientifique a comme objectif de mener à bien l’analyse de l’architecture et de la stratigraphie du temple ainsi que l’étude de son lien architectural et chronologique avec le bâtiment voisin. Les travaux de terrain seront l’occasion de mettre en place des méthodes de fouille fine et seront accompagnés d’un géoréférencement systématique des artefacts et des prélèvements de sédiments. L’enregistrement spatial des données de terrain permettra une analyse de la répartition des vestiges dans l’objectif de mettre en évidence d’éventuelles pratiques rituelles.

Quatre lieux de culte d’Argentomagus ont déjà fait l’objet de fouilles. Les recherches sur le temple 4 viendront compléter l’analyse du paysage religieux de l’agglomération. Elles constitueront, en outre, un point d’appui à l’étude des relations entre les différents lieux de culte et les divinités qui y étaient honorées.

Les enregistrements de terrain (descriptions, photographies, relevés, photogrammétrie) seront systématiquement réalisés par les stagiaires et ils feront l’objet d’une vérification par l’un des encadrants de la fouille. Puis, dans un second temps, les stagiaires participeront à la mise au propre des données par informatique. L’enjeu de cette organisation sera de former les stagiaires aux méthodes d’enregistrement, de relevé et d’analyse stratigraphique, mais aussi au traitement informatique des données.

 

Retrouvez ici l’appel à bénévoles 2018


Vous aimerez aussi...