Thomas Delbey. Caractérisation, production et diffusion des imitations de sigillée d’Argonne dans le Diocèse des Gaules durant l’Antiquité tardive

Thomas Delbey soutiendra sa thèse le 22/05/2018 à 14h sous la direction de Paul Van Ossel et le tutorat de Christophe Petit, à l’Université Paris Nanterre en salle B015

Université Paris Nanterre, E.D. 395

À partir de la seconde moitié du IVe siècle, les productions de sigillée de l’Argonne, région naturelle située entre Châlons-en- Champagne et Verdun, sont diffusées dans le Diocèse des Gaules et plus largement dans l’ouest de l’Europe. Cette céramique, caractérisée par la présence d’un décor en bandeau imprimé à l’aide d’une molette, a longtemps été considéré comme produit uniquement dans les ateliers argonnais. Cependant, les études de ces dernières décennies sur le sujet ont permis d’avancer l’hypothèse de l’existence de plusieurs productions locales imitant les formes et les décors de ces sigillées. Grâce aux méthodes d’analyses archéométriques utilisées (analyses chimiques par fluorescence X, observations pétrographiques, analyses minéralogiques par diffraction des rayons X), l’existence de plusieurs groupes de production est validée. L’adéquation entre le classement statistique des données géochimiques et les hypothèses archéologiques principalement basées sur l’identification des décors à la molette confirme la pertinence du partitionnement obtenu. Ces résultats reflètent la diversité des argiles utilisées pour la fabrication de ces sigillées hors de la région argonnaise (argiles calcaires, argiles peu calcaires et argiles kaolinitiques) et les capacités d’adaptation des artisans aux ressources géologiques disponibles. Les observations pétrographiques et minéralogiques attestent également de l’utilisation de fours à sigillées et des fours à flammes nues (parfois conjointement dans un même atelier) par les potiers. Cette caractérisation met en lumière un phénomène d’essaimage d’ateliers, généralement de taille modeste, qui produisent et distribuent ces sigillées décorées à la molette sur de courtes distances.

Rapporteur Anne Schmitt

Directrice de recherche, UMR 5138 ArAr, CNRS Maison de l’Orient et de la Méditerranée

Rapporteur Claude Raynaud

Directeur de recherche, UMR 5140 ASM, CNRS Université Montpellier 3 Paul Valéry

Membre du jury Martine Joly

Professeure des Universités, UMR 5608 TRACES Université Jean Jaurès de Toulouse

Membre du jury Éric Goemaere

Docteur en Science, Géologue sénior
Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique

Tuteur Christophe Petit

Professeur des Universités, UMR 7041 ArScAn Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Directeur Paul Van Ossel

Professeur des Universités, UMR 7041 ArScAn Université Paris Nanterre

Invitation à la soutenance


Vous aimerez aussi...