Terres d’Amphores. Base de données des pâtes d’amphores des ateliers en Gaule, du Ier au IIIe siècle ap. J.-C.

Les amphores constituent un fil conducteur exceptionnel pour l’histoire économique dans l’Antiquité. Pour caractériser leur origine, l’observation des pâtes est une indication primordiale, encore trop rarement disponible.

La Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès de Nanterre dispose d’une collection exceptionnelle sur la Gaule, rassemblée par Fanette Laubenheimer, dans le cadre de l’équipe GAMA, Archéologie de la Gaule et Monde Antique au sein d’ArScAn, et complétée par de nombreux archéologues spécialisés dans la recherche sur les amphores.

Nous avons choisi de mettre à la disposition du plus grand nombre les photographies des échantillons des ateliers gaulois de formes bien identifiées dont nous disposons, soit plus d’une trentaine de types d’amphores différents et une centaine d’ateliers répartis à travers toute la Gaule.

Pour consulter facilement ces références nécessaires à l’identification de l’origine des amphores gauloises, la base de données photographique offre plusieurs échantillons pour chaque atelier. Une fiche documente chacun d’eux et donne, outre un dessin de la forme de l’amphore, deux photographies de l’échantillon de pâte : section et surface.

 

Vers le site de Terres d’amphores


Vous aimerez aussi...